Message du Conseil de surveillance
Résumé des comptes annuels Vebego International 2014
Conseil

Rapport de la direction

 

Une croissance continue

C’est avec fierté que Vebego récapitule l’année 2014. Nous avons su maintenir l’énergie déployée en 2013 et les nouvelles initiatives pour les services basés sur Internet ont aussi déjà porté leurs fruits. D’autre part, les investissements soutenus, par exemple en Suisse, ont engrangé une croissance solide. Et les opportunités de croissance concernent tout particulièrement le marché des soins.

 

 

 

 

 

Évolution financière

 

Évolution du chiffre d’affaires
En 2014, le chiffre d’affaires consolidé de Vebego International a atteint près de 754 millions d’euros, soit une augmentation de 2,3 % par rapport à 2013. Les désinvestissements de sociétés en France et en Belgique en 2014 ont eu un impact négatif sur cette hausse, avec en conséquence une croissance autonome de 3,9 % pour Vebego.
L’évolution du chiffre d’affaires global, en y incluant les apports des coentreprises, est conforme au chiffre d’affaires consolidé. Malgré le recul du chiffre d’affaires des coentreprises « WMO » déjà visible en 2013, le chiffre d’affaires global a connu une hausse autonome de 2,7 %.

 

Au niveau des pays, ce chiffre d’affaires global ne s’est pas développé à parts égales. En Belgique et aux Pays-Bas, on peut observer un léger recul, alors qu’en Suisse, on enregistre une hausse supérieure à 10 %. Cette hausse est due à une acquisition à Genève et à une croissance autonome solide. De plus, en Allemagne, on observe une hausse de plus de 2,1 %.

 

Évolution des résultats
Le résultat opérationnel consolidé net a atteint 19,1 millions d’euros en 2014, soit une progression de 5,5 millions d’euros par rapport à 2013. L’année passée, Vebego a bien su maîtriser les coûts indirects. Grâce à des investissements ciblés en matière d’exploitation et un regard critique porté aux dépenses, les coûts indirects ont été inférieurs en 2014 par rapport à 2013. La hausse du chiffre d’affaires est la principale cause de la progression du résultat opérationnel. La marge, quant à elle, n’a presque pas changé.
Le résultat net provenant de Vebego est supérieur de plus de 3 millions d’euros à celui de l’année précédente. Cette hausse s’explique par l’augmentation du résultat opérationnel et la vente de certains secteurs d’activité.

 

Bilan
Les taux principaux sont restés inchangés ou ont augmenté. Notre solvabilité a atteint 29,3 % en 2014. Les flux de trésorerie opérationnels sont en forte augmentation. Et la position financière de Vebego est bonne. Nous disposons de ressources propres suffisantes pour financer la vision stratégique du Conseil d’administration (CA) et les plans sous-jacents des différentes entreprises.

 

Risques et incertitudes
La gestion des risques est un point permanent de l’ordre du jour du CA. Les risques majeurs sont liés à l’accumulation de tâches et responsabilités que les pouvoirs publics assignent aux employeurs.

 

Les mesures instaurées en matière de reprise progressive du travail, qui découlent de l’amendement de la loi Emploi et Revenus « Wet Werk en Inkomen » , ont entraîné une forte hausse des primes. Certaines entreprises ont opté pour des risques propres intégraux. Ce choix a de lourdes conséquences. En effet, les frais afférents à une incapacité de travail sont à la charge de l’employeur, et ce, durant une période qui peut atteindre 12 ans.

 

De même, la loi Emploi et Sécurité entraîne une augmentation des risques pour les employeurs. Ainsi, on prévoit une hausse des frais juridiques et des indemnités de transition.

 

Dans une perspective opérationnelle, les risques majeurs sont les suivants : les nouvelles coupes dans le budget des soins médicaux, la mise en œuvre de notre nouveau système ERP pour les entreprises de nettoyage aux Pays-Bas et le taux de change du franc suisse. Ce dernier aspect peut affecter nos activités en Suisse, car de nombreux donneurs d’ordres ont déjà indiqué qu’ils allaient faire des économies sur leurs services facilitaires. Un franc suisse fort met, en effet, à mal les résultats d’entreprise de nos clients.

 

À long terme, nous estimons que le marché du nettoyage va poursuivre son repli. Et nous prévoyons également une hausse de la concurrence au niveau de nos activités d’intérim pour les coûts salariaux, en raison principalement du recours à des « salaires d’Europe de l’Est ».

 

Pays-Bas

Aux Pays-Bas, notre chiffre d’affaires pour le marché du nettoyage stagne clairement. Ce marché est en déclin, notamment en raison du recul persistant du marché des bureaux. Ce sont surtout les entreprises axées sur les activités régulières de nettoyage qui en pâtissent. Les sociétés plus spécialisées telles que Hago Next et Fortron affichent bien des croissances correctes. 2014 a même été une très bonne année pour le développement du portefeuille de commandes de Hago Food & Industry.

 

Hago se démarque de nouveau en tant que plus grande entreprise de nettoyage. Sa stabilité est garantie par des contrats de longue durée avec des donneurs d’ordres d’envergure comme pour Hago Airport Services et Hago Rail Services. La CP Hago a su se constituer et maintenir une base solide, principalement par les entreprises spécialisées. Les entreprises de nettoyage non spécialisées souffrent de l’évolution commerciale des maincontractors qui travaillent avec leurs propres divisions de nettoyage (intégration verticale). Grâce au renforcement du partenariat entre Yask et Hago, nous nous attendons à une amélioration de notre position dans la branche facilitaire et à une plus forte hausse de notre chiffre d’affaires.

 

Et nous pouvons aussi nous féliciter de notre réussite dans le dossier épineux des négociations sur la CCT nettoyage. Nous sommes finalement parvenus à un accord avec l’organisation de la branche et les syndicats. Cette nouvelle CCT très valable va permettre à 150 000 agents de nettoyage de continuer à travailler dans une branche axée sur l’avenir.

 

Dans le secteur des Soins, Hago Zorg, leader du marché dans le pays, affiche un beau chiffre de croissance. Cette entreprise spécialisée dans les soins de santé et services a la personne a clôturé encore une fois l’année de façon magistrale. Elle s’est distinguée de par, entre autres, son approche résolue et ferme du nettoyage de locaux contaminés par le virus Ebola. Il s’agit, en outre, d’un bel exemple des activités de Hago Zorg et de son partenariat avec les sociétés sœurs Alpheios et Fortron.

 

Le chiffre d’affaires des coentreprises « WMO » est encore sous pression. Les économies imposées au niveau de l’aide ménagère ont un large impact sur le chiffre d’affaires d’Assist. Les assureurs dans le domaine des soins de santé et les communes s’attachent encore actuellement à la mise en pratique des réformes de l’État. Les prestataires de soins doivent aussi faire face à de nombreux défis et se voient contraints de réaliser des économies et d’examiner d’un œil critique leur modèle d’entreprise. La voie empruntée par Assist en 2014 en direction des soins à domicile, des réservoirs d’emplois flexibles, de l’accompagnement et des services facilitaires porte manifestement ses fruits. Nous nous efforçons de compenser la baisse du chiffre d’affaires moyennant de nouvelles start-ups.

 

Alpheios Nederland est toujours confrontée à un marché du nettoyage en stagnation, aggravé par les économies réalisées dans les soins. La distinction entre domicile et soins a conduit, principalement, à la fermeture d’instituts de soins, avec pour conséquence la chute du chiffre d’affaires des produits de nettoyage et matériels. De même, le ralentissement économique a eu un impact négatif sur les investissements dans les plus gros appareils de nettoyage.
Mais malgré tous ces revers, Alpheios Nederland a réussi à maintenir son chiffre d’affaires et a même enregistré une légère hausse par rapport à 2013. Cette réussite se doit notamment aux business unit formations et aux activités spécialisées autour de la lutte contre, entre autres, la bactérie MRSA et le norovirus à l’aide de la méthode de désinfection Alpha D3-Fogging®.

 

D’autre part, Triple-T, le système de nettoyage conçu par Alpheios, qui rend le nettoyage plus efficace, agréable et sûr, affiche de beaux résultats. Ainsi, plus de 1 000 systèmes ont été vendus et en 2014, une enquête prospective a été menée afin d’internationaliser la vente du Triple-T Trolley. Les résultats de cette enquête sont prometteurs !

 

En 2014, les activités de travail temporaire se sont bien remises aux Pays-Bas par rapport aux années précédentes. Cette récupération se doit, en partie, à la croissance générale du marché néerlandais du travail temporaire, et encore bien davantage aux changements apportés à l’organisation de Tence. Tence a transformé un modèle d’établissement traditionnel en 11 « homebases » et 150 points mobiles de ravitaillement. En outre, les prestations destinées aux grands donneurs d’ordres font l’objet d’une organisation séparée. Ainsi, ces donneurs d’ordres bénéficient de meilleurs services et les business units ordinaires peuvent davantage se concentrer sur les clients de taille moyenne et l’entrepreneuriat. Par ailleurs, les investissements effectués dans les activités en ligne portent aussi leurs fruits. Non seulement Tence, mais aussi Sherpa (international recrutement) affichent une croissance solide en 2014.

 

Du point de vue du chiffre d’affaires, les activités de Vebego dans le Secteur public ont continué de se développer de façon tout à fait positive. La loi de participation occasionne de nombreux changements. Et les répercussions de cette loi peuvent encore difficilement être évaluées. Nous observons une augmentation des discussions de différentes parties avec Vebego sur la coopération en matière de connaissances et de mise à contribution de collaborateurs éloignés du marché du travail. Qui plus est, en 2014, plusieurs partenariats ont été démarrés avec succès.

 

Le résultat opérationnel de nos activités aux Pays-Bas est en hausse. Les activités de travail temporaire ont terminé l’année 2014 avec un meilleur résultat qu’en 2013, année de crise. Le secteur du nettoyage est parvenu à maintenir le résultat de l’année précédente. Et les coentreprises dans les soins et le domaine public ont réalisé des prestations conformes aux attentes.

 

Belgique

En Belgique, le chiffre d’affaires a connu un léger recul. Cela s’explique entièrement par la vente de notre participation dans Makkie (chèques emploi service). Le chiffre d’affaires des autres sociétés de chèques emploi service a augmenté en 2014. Et les activités de nettoyage affichent aussi une progression stable de leur chiffre d’affaires. Le chiffre d’affaires d’Alpheios Belgique est en léger déclin.

 

Tout comme en 2013, Assist Belgique a poursuivi ses efforts en 2014 pour permettre aux personnes de rester chez elles le plus longtemps possible. En vue de garantir la qualité de notre prestation de services à des groupes dans des logements adaptés, Assist Belgique a élaboré le label de qualité « Assist Approved » en partenariat avec Kleemans, Vinçotte et l’Agence Soins et Santé. Les projets qui portent ce label garantissent une prestation de qualité et une infrastructure adaptée.
D’autre part, de nouveaux partenariats sont en cours avec des établissements pour personnes âgées et une première coentreprise a vu le jour pour les tâches facilitaires et de soutien aux soins dans un environnement domestique.
Bien que les sociétés de chèques emploi service soient soumises à une pression de plus en plus forte, Assist at Home a connu une belle croissance l’année passée. Là encore, nous continuons de nous concentrer sur les clients des soins.
Le résultat opérationnel des entreprises belges est resté conforme à celui de l’année passée.

 

Suisse

Le chiffre d’affaires a connu une forte hausse en Suisse. L’acquisition de Cleaning Service à Genève y contribue largement, tout comme la croissance autonome des activités de nettoyage et la gestion des entreprises de services. Le chiffre d’affaires de la toute nouvelle entreprise CarePeople, avec déjà trois établissements, a atteint 5,6 millions d’euros en un an. La croissance autonome de Vebego Services se doit à une hausse dans presque tous les établissements, avec la Suisse Romande en tête.
En 2014, le résultat opérationnel des activités suisses a été très positif. L’augmentation du chiffre d’affaires associée à la baisse des coûts indirects ont conduit à une amélioration de ce résultat.

 

Allemagne

De manière globale, les activités en Allemagne n’affichent qu’une très légère croissance. Les activités de placement de personnel de M2000 sont en léger déclin. Le marché des techniciens et professionnels du bâtiment a encore la vie dure, mais ce sont surtout les mesures des autorités publiques visant l’arrêt de l’expansion du marché de travail temporaire qui influent négativement sur la progression du chiffre d’affaires.
Les activités de Servico (nettoyage, logistique, services facilitaires) se portent bien. Le chiffre d’affaires a augmenté et l’entreprise se développe conformément aux attentes.
Au total, le résultat opérationnel est en légère baisse en Allemagne, notamment à cause de la pression exercée sur le marché de travail temporaire.

 

France

Nous avons arrêté nos activités en France en 2013. En 2014, deux mois de chiffre d’affaires ont encore été inclus dans le calcul des résultats du fait de l’arrondi avec K2.

 

Perspectives pour 2015

Vebego s’attend à ce que les développements positifs en 2014 se poursuivent en 2015. À cet égard, il reste essentiel de se concentrer sur les coûts directs et indirects pour l’exploitation. Les différents instruments de contrôle doivent permettre de continuer à maîtriser les risques en permanence. Pour une entreprise familiale telle que Vebego, l’une des préoccupations majeures consistent toujours à opérer sans être dépendante de tiers financièrement. Pour cela, il est indispensable de surveiller l’évolution des liquidités en continu. La politique en matière d’investissements et l’évolution du personnel vont aller de pair avec la dynamique de l’organisation, placées sous l’égide de la vision à long terme. Lorsque des opportunités apparaissent, Vebego n’hésite pas à investir immédiatement,  mais elle le fait en respectant les cadres financiers convenus. En 2015, nous allons encore investir dans la mise en œuvre du système ERP pour les entreprises de nettoyage aux Pays-Bas. Nous nous attendons à ce que ce système soit entièrement déployé en 2016.

 

Néanmoins, l’élément primordial est l’attention portée au chiffre d’affaires et à la croissance de Vebego. En 2014, quelques initiatives très prometteuses ont été lancées. Ainsi, une modification de Centre de Profit (CP) Hago, qui porte le nom de « Management and Services » depuis 2015. Mais il y a plus qu’un simple changement de nom, la société fille Yask a été ajoutée à l’organisation hiérarchique. Avec cette initiative, nous nous attendons à mieux pouvoir servir le marché facilitaire, à la fois du point de vue opérationnel que tactique et stratégique.

 

De même en Suisse, où en réunissant de la sorte des services, nous prévoyons de renforcer notre position de marché. En 2014, une réorientation stratégique a eu lieu, qui sera mise en œuvre en 2015. En outre, on travaille d’arrache-pied au déploiement du programme spécial client « High Five », qui nous permettra de répondre plus rapidement aux besoins de nos clients.

 

Composition du Conseil d’administration et du Conseil de surveillance

 

Jusqu’à présent, la proportionnalité dans la composition du Conseil d’administration et du Conseil de surveillance n’est pas équilibrée. Tous les candidats convenables ont été évalués et sélectionnés selon les procédures de nomination, basées sur les exigences des postes, et ce, quel que soit leur sexe. Pour les postes vacants futurs, Vebego étudie non seulement les exigences individuelles des postes, mais aussi la diversité au sein du Conseil d’administration et du Conseil de surveillance.

 

 

 

Signé :

 

Au nom du Conseil d’administration,

 

R.G. Goedmakers

 

S.M.C.E. Feijen

 

Voerendaal, le 21 avril 2015

 

 

Le Rapport annuel 2014 de Vebego International N.V. est établi en langue néerlandaise. Le présent document est une traduction en français. Malgré tout le soin apporté à la présente traduction, celle-ci n'est pas le document officiel. Aucun droit ne peut dès lors en être excipé.
Haut de page