La magie de Yask
Les technologies portables, pas encore assez répandues
Innovation

La robotisation au sein de Vebego

Un service personnel va de pair avec la robotisation

 

Race against the machine ?

 

Le robot-aspirateur dans les bureaux. L’enregistreur automatique de bagages à l'aéroport de Schiphol. Le robot-nettoyeur de lits à l’hôpital. L’automatisation et les robots vont-ils éclipser les services à forte intensité de main d’œuvre de Vebego ?

 

 

D’après Karolien Niederer de Vebego Innovations, il n’y a pas lieu d’y penser. Au contraire même, l’automatisation étendue crée des emplois. D’autres emplois. Des emplois d’avenir. Il suffit de regarder le taux de chômage peu élevé et stable dans les pays qui connaissent une forte automatisation de leurs activités. De plus, l’automatisation valorise davantage notre travail.

 

Le contact personnel
Depuis la nuit des temps, le travail manuel est peu à peu remplacé par des machines ou des données. La technologie a rendu le travail traditionnel bien plus facile, léger, sûr et efficace sur de nombreux fronts. En la matière, je ne peux qu’encourager l’accélération des découvertes technologiques.

D’autant plus que ces développements nous donnent l’opportunité d’afficher l’originalité de nos services à la personne, dont le contact personnel et significatif. Car ce travail reste avant tout humain.

Prenez, par exemple, l’enregistreur automatique de bagages à Schiphol. Il permet à de nombreuses personnes d’enregistrer leurs bagages facilement. Mais il y a aussi une foule de voyageurs qui ne le font pas. Ces personnes ont besoin d’aide. Une aide qui peut venir du régulateur de chariots (porteur de valises) de Vebego. Grâce à l’arrivée de l’enregistreur de bagages, cette personne peut revêtir une fonction supplémentaire.

 


Élargissement du nombre de tâches
Extension des tâches, accumulation de jobs... voilà la réponse à la soi-disant menace des technologies de robotisation, de big data et de biomatériaux, selon Karolien.

Quelles sont les activités que nous pouvons encore plus réaliser dans un domaine géographique particulier ? Et quelle formation doit-on alors dispenser à nos collaborateurs ? Comment faire de nos collaborateurs des piliers indispensables dans l’environnement de travail et de vie ?

Grâce à une formation complémentaire, le porteur de valises/point de contact attentionné à côté de l’enregistreur de bagages peut désormais aussi travailler comme agent de sécurité à Schiphol. Il est ainsi devenu un collaborateur polyvalent qui a du sens. Et aucun robot ne peut lui faire concurrence à cet égard.

 

 

Le Rapport annuel 2014 de Vebego International N.V. est établi en langue néerlandaise. Le présent document est une traduction en français. Malgré tout le soin apporté à la présente traduction, celle-ci n'est pas le document officiel. Aucun droit ne peut dès lors en être excipé.

 

La robotisation affecte-elle votre lieu de travail ?



View results
Haut de page